Envie de refondre votre site web ? Voici 30 questions à vous poser

questions à se poser pour la refonte de son site web

Vous avez décidé de refondre votre site web. C’est bien.


Qu’est ce que vous comptez refondre au fait ?

 

La question peut paraitre stupide de primabord. Pourtant, refondre son site c'est aussi vaste que de dire "aujourd’hui je change de vie".

 

De quelle vie parle-t-on ?

 

Entre l’idée de vous inscrire à la fédé de fléchettes de Billy-Montigny pour vous remettre au sport ou partir au Brésil pour vous faire refaire le visage il y a un monde.

fléchettes

Dans le web, c’est un peu la même chose. On a des sites de fléchettes, des sites de chirurgien esthétique...


Vous me suivez ? Non ? C’est normal, tout ceci n’a aucun sens. Oubliez cette séquence.

Non, quand on parle de refonte de site web, certains pensent qu’on fait un relooking de site (change le graphisme, le front office) tandis que d’autres pensent avant tout à leur back office (interface d’administration) avec le souhait d’ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Parfois c’est un peu les deux en même temps, parfois on ajoute à cela le souhait d’améliorer son SEO, sa conversion, etc.

Les clients en demandent toujours trop de toutes façons, c’est fatiguant.


Le dilemme de la refonte

Sur le marché du site web, on constate généralement un renouvellement des sites tous les 3 ans (source). Rien d’officiel sur ce chiffre mais c’est aussi ce que l’on constate en tant qu'agence web avec nos clients. L’alignement des planètes peut-être ? Chuck Norris ?

Compte tenu de cette faible durée de vie, vous serez forcément amené à gérer un projet de refonte de site web. On vous prévient : il s’agit d’un travail délicat et risqué qui nécessite un fort investissement personnel.

Vous ne souhaitez pas que votre chirurgien brésilien rate votre nouveau visage ?

chirurgie esthétique ratée

Nous non plus.

C’est pourquoi, on vous propose aujourd’hui des conseils organisés en 4 chapitres et 16 sous-chapitres parfaitement rangés de manière équidistante pour vous aider à réfléchir à votre projet de refonte de site internet.


Avant de vous lancer : le dilemme

Vous vous posez certainement la question suivante tous les matins en vous brossant les dents (verticalement et non latéralement les dents, c’est important) :

"Dois-je faire évoluer mon site existant ou partir sur un site flambant neuf" ?

Vous êtes peut-être tiraillé.

D’un côté, vous n’êtes peut-être plus satisfait de votre site. D’un autre, vous craignez certainement le changement.

Globalement, vous vous rendez compte que vous avez du mal à changer.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Personne n’aime le changement à vrai dire :

courbe du changement

(Source Wikilivois)  

 

Voyez donc que ce genre de décision ne se prend pas à la légère ni dans la précipitation.

Plutôt que de faire un pile ou face ou un shifumi avec Bertrand de la compta, prévoyez le temps nécessaire pour réaliser un audit complet de votre site existant.

fabrice de la compta

Fabrice de la compta

 

Trêve de plaisanterie, il est de temps travailler maintenant. Cet article ne comportera donc plus aucune boutade jusqu’à son terme.


Effectuer un premier audit de votre site

Pour commencer, voici quelques questions à vous poser pour construire votre audit :

  • Quels sont les points positifs de mon site actuel ?
  • Quels sont les points négatifs de mon site actuel ?
  • Quelles sont les éléments qui motivent mon souhait de refonte ? Mise à jour graphique, souhait d’ajouter des fonctionnalités, volonté d’augmenter le trafic ?
  • Mes utilisateurs sont-ils satisfaits ? Quelles sont mes statistiques de trafic, de conversion ? 
    > note : si vous n’êtes pas en mesure de le calculer, la mise en place d’indicateurs d’analyses peuvent être intéressants)
  • Sur quels appareils consomment-ils mon contenu ?
  • Quelles sont mes personas ? A qui je m’adresse aujourd’hui ? Que recherchent-ils sur mon site ?

En parallèle, voici quelques suggestions d’actions à mener pour collecter davantage d’informations :

  • Questionnez vos équipes, vos utilisateurs : lancez un questionnaire pour collecter des avis et avoir un retour sur la perception qu’ils ont de votre site actuel
  • Listez toutes les idées que vous avez pour la refonte
  • Faites une analyse de la concurrence en profondeur et tâchez de vous situer honnêtement par rapport à eux : trafic, visibilité, ergonomie, esthétique du site, etc. Notez par ailleurs toutes les bonnes idées que vos concurrents appliquent sur leurs sites respectifs

Compilez ces différentes informations pour vous constituer un premier document de travail et partagez-le en interne de votre entreprise.

Qu’en ressort-il suite à ces premiers échanges ?

Si vous estimez qu’il y a une réelle nécessité d’engager une refonte, alors passez à l’étape suivante. Si vous doutez, n’hésitez pas à en parler à une agence web (agence actuelle ou autre prestataire) pour partager vos réflexions.


Élaborer votre cahier de charges

Votre cahier des charges doit comporter plusieurs éléments fondamentaux pour vous aider à structurer votre projet :

  • Quels sont mes objectifs ?
  • Où je souhaite aller avec mon site ? (CA, trafic, conversion, etc.)
  • Quelles sont mes personas ? A qui je m’adresse ?
  • Quelles sont les fonctionnalités que je souhaite conserver, comment doivent-elles fonctionner ?
  • Quelles sont les fonctionnalités que je souhaite créer, comment doivent-elles fonctionner ?
  • Quelles sont les pages essentielles à mon site ? Quelle est mon arborescence ?
  • Quels mots-clés je souhaite cibler ?
  • Quel genre de graphisme j’apprécie mes utilisateurs apprécient-ils a priori ?
  • Comment je souhaite me positionner par rapport à mes concurrents ?
  • Qu’est ce qui va me distinguer de mes concurrents au travers de mon site web ?

 A ce stade, n’hésitez pas à assembler différents documents ressources additionnels tels que des fichiers de mots-clés, des premiers croquis d’idées pour votre site, une carte concurrentielle, etc.

Le but n’est pas forcément de créer un cahier des charges indigeste de 70 pages mais plutôt de constituer une grosse note d’intention sur votre projet de refonte.


Commencer à planifier

Avant d’amorcer la recherche une agence web ou un freelance, il vous reste encore quelques questions à vous poser.

On a vite fait de s’emballer lorsqu’on brainstorme sur un nouveau projet. Il est essentiel de recontextualiser son projet par rapport à son temps, ses impératifs de délai, son budget ou ses ressources internes à disposition :

  • Quels sont mes moyens humains pour travailler sur ce projet de refonte ?
  • Vais-je m’en occuper, vais-je missionner un chef de projet ?
  • Ai-je des rédacteurs ou des graphistes sous la main ?
  • Ai-je déjà des ressources (photos, contenus, vidéos) qui peuvent servir pour le site ou faut-il en créer ?
  • Quand est-ce que je souhaite lancer mon nouveau site web ?
  • Ai-je une deadline incompressible ?
  • Quel est mon budget ? (pas seulement pour créer techniquement le site mais aussi pour le remplir et l'animer suite à sa sortie : SEO, maintenance évolutive, etc.)
  • Quelles seraient les avantages/inconvénients et opportunités/menaces d’une refonte aujourd’hui ?


Faire un premier bilan

Avec toutes ces données, vous devriez disposer d’une bonne base de connaissance pour réfléchir à votre projet et prendre la bonne décision.

Une fois de plus, n’hésitez pas à échanger avec des professionnels du web pour discuter de la refonte de votre site en connaissance de cause.

Sachez aussi qu’il existe toujours une troisième voie : refondre votre site interne bloc par bloc en fonctionnant par micro-services.

Ceci vous permet d’amorcer une transition plus douce sur votre projet web en fonctionnant par briques que l’on remplace au fur et à mesure.

Si vous voulez en savoir plus sur les micros-services, vous pouvez lire cet excellent article de Octo.

Adrien Fraboul